• FR 49

    Je laissais passer une dizaine de minutes, du moins la perception de ce que je pensais être un dizaine de minute car je soupçonnais le temps lui aussi d’être déformé. Aucune annonce n’avait troublé le ronronnement des roues sur les rails et le soleil s’était réfugié de l’autre côté de l’horizon.

    Doucement, lentement, puis en assemblant les notes une à une je me mis à fredonner.

    Cassie ne réagis pas. Du moins, pas immédiatement. Mais au bout d’une dizaine de secondes assez gênantes, elle releva la tête.

    « Eh, tu peux continuer de quelques notes ? »

    J’obtempérai.

    « On a le même air en tête.

    - Vraiment ? C’est Hannah qui te l’a appris également ?

    - Non, c’est simplement mon air préféré. »

    Cassie détourna le regard pour se perdre dans le paysage qui défilait.

    « Hannah m’a souvent dit que cette mélodie m’aiderait à trouver mon chemin, un jour, avouais-je.»

     

      —> « Ce devait être un chemin pour arriver jusqu’à toi. »

      —> Ne rien dire


  • FR 48

    « De quoi parle-t-elle ? demandai-je en espérant en apprendre plus sur la fuite d’Hannah.

    - Ce sont des considérations diverses sur l’avenir, les rencontres, les choix et autres illusions. » expliqua Cassie non sans une pointe de cynisme. 

     

    Elle me passa le carnet de notre amie et je l’ouvris au hasard.

    Son contenu m’était toujours inaccessible. Je tournais les pages de plus en plus vite, les faisais voler jusqu’à ce qu’elles deviennent floues.

     

     Souviens-toi de la chanson.

     

    Une phrase m’avait sauté aux yeux, à côté d’un dessin aux tons chauds.

     

    Impossible pourtant de la retrouver en scrutant les pages unes à unes. Les signes s’alignaient avec la même régularité, toujours plus hostiles à mon regard.

    FR 48


  • FR 47

    Elle s’accorda un temps de réflection.

    « Hannah, c’est comme mon météore. Elle a traversé nos vies le temps de quelques mois et les a bouleversées. On était sans doute un peu perdus avant, et nous le sommes encore plus aujourd’hui. Mais au moins, nous sommes impliqués dans quelque chose. Quelque chose de bien plus grand que nous. »

    Je détournais la tête vers le paysage qui défilait. Dans moins d’une heure il serait plongé dans un noir d’encre.

    « Tu as eu le temps de méditer tout ça depuis qu’elle est partie ? J’ai l’impression d’avoir couru dans tous les sens sans me reposer, avouai-je.

    - Et cela te ressemble ? Je ne crois pas. Hannah fait réfléchir ceux qui courent et courir ceux qui pensent trop. Soit, le carnet m’a peut-être un peu aidé. »

    Elle sortit à nouveau le cahier de sa sacoche.

     

    « De plus en plus de pages deviennent lisible pour moi. J’en apprends plus à chaque fois que je l’ouvre. »

    FR 47


  • « Je crois que j’ai entendu le sifflement d’une machine à vapeur. »

    Cassie me tira de mes pensées par cette phrase et je faillis la croire avant de voir son air moqueur.

    « Je suppose que ce train nous mènera où il le voudra.

    - Tu restes calme cette fois ? remarquai-je.

    - Je commence à me dire que ma vie demeurera une aventure. Elle a commencé lors de ma rencontre avec Hannah Reeves et je continuerai de la mener, même sans elle.

    - Tu commences à douter de la revoir un jour ? »

     

    FR 46


  • C’était un wagon à compartiments. Toute pièce de métal ou de verre avait été remplacée par du bois, le plastique faisait place à d’imposants tissus moirés. Depuis quand le sol était couvert de moquette ?

    Mon premier réflexe fut de regarder par la fenêtre pour vérifier si la gare demeurait ancrée dans la bonne époque. Rien n’avait changé. Sur le quai, les voyageurs ne semblaient pas détecter d’anachronisme.

    Et les personnes avec qui nous partagions le wagon ?

    Je jetai un oeil aux autres compartiments, Cassie sur mes talons, m’attendant presque à trouver une comtesse empoudrée dans l’un d’entre eux.

     

    Mais nous étions seuls.

     

     

    Nous échangeâmes un regard et, avant d’avoir eu le temps de piper mot, le train se mit en branle.

    FR 45





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique