• FR - 13
    « C'est parfaitement son genre pourtant. Es-tu sûr de la connaitre ?

    - Bien sûr ! J’étais la seule personne à qui elle ait jamais parlé dans cette université.. »

    Cassie souleva un sourcil et je réalisai ma gaffe.

    « Enfin, c’est ce que je pensais il y a quelques minutes.

    - Pareil. Toujours seule, je pouvais la voir seulement à deux ou trois endroits où elle trainait tout le temps, le plus souvent occupée à tricoter, poursuivi Cassie 

    - Je n’ai jamais vu trace d’aiguilles. Elle ne se passait jamais de ses livres d’histoire ou de maths.

    - Passons. Parle-t-on de la même Hannah ? Profondément passionnée par ce qu’elle étudie, mais jamais dans une salle de classe, allez savoir pourquoi. Toujours prête à philosopher, en particulier quand il s’agit du temps, de l’avenir ou de nos choix ? »

    J’approuvai d’un mouvement de tête.

    «  Savais-tu au moins ce qu’elle étudiait ? m’interrogea-t-elle

    - Non, ai-je été contraint d’admettre.

    - Quel genre d’ami ne connait même pas la filière de l'autre ?

    - Un ami de Hannah Reeves. »

    FR - 13


  • FR - 12FR - 12

    " Je m’appelle Cassie.

    •  Christopher, Chris. Comment es-tu arrivée jusqu’à cet ouvrage ?Comment Hannah t’a mené jusqu’ici ? »

     

    Elle sortit son téléphone de sa poche, chercha quelque chose et le brandit sous son nez.

    « Tu ferais bien de t’intéresser à Sigurd d’un peu plus près. »

    « Elle m’a envoyé ça la veille de sa disparition, dit-elle. Je pensais qu’elle faisait référence à un garçon croisé en soirée mais… visiblement c’était plutôt pour me mener à ce livre. Elle est dingue,  jamais je n’aurais pu trouver ce livre rien qu’avec ça. »

     

    Moi si. Alors pourquoi c’était elle qui avait les faveurs d’Hannah ? Depuis son départ, tout ce qu’elle m’avait laissé, c’était un immense cri silencieux : « Bouge-toi ! »

     

    « Je l’ai cherché un peu partout, poursuivis-je, désoeuvré. Et comme la mythologie était à peu près notre seule passion commune… »

    Je soupirai.

    « Elle n’a laissé aucune trace. À part… Une fausse référence de vol. J’ai finalement réalisé qu’elle correspondait à la référence de ce livre, mais ça ne veut pas dire grand chose. 

    - Elle n'a pas totalement disparue. Elle veut qu'on la trouve ! Hannah veut nous mener quelque part, assura Cassie.

    - Hannah ne serait pas partie par simple jeu, elle ne peut pas avoir fait ça. »


     

    FR - 12


  • L’étudiante se figea elle aussi.

    « Qui es-tu pour chercher trace de quelqu’un au rayon mythologie ? »

    J’ouvris la bouche pour répondre mais elle ne m'en laissa pas le temps.

    « Tu connais Hannah Reeves ? » 

     

    Elle avait pris un gros risque, cela se voyait. Pour gagner sa confiance je me devais d'être honnête moi aussi.

    « Oui. Elle a disparue il y a trois semaines. Heureux d’apprendre que quelqu’un d’autre se soucie de son sort ! »

     

    C’était un euphémisme. Pour la première fois depuis le départ d’Hannah l’étreinte de la solitude se desserra un peu.

    FR - 11


  • «  Moi aussi. »

    Cela m’avait échappé, et aussi incroyable que cela puisse paraitre, j’eu la certitude que la même image s’était imposée à nous.

    Hannah.

    FR - 10

    FR - 10


  • « En fait, je cherche quelqu’un. » lança-t-elle de but en blanc.

     

     

    Vlan, onde de choc. Exactement la phrase que je me retenais de prononcer en cet instant de peur de passer pour un fou.
    Sans doute n’avait-elle pas peur qu'on juge de sa santé mentale. Un crayon et un pinceau retenait ses cheveux emmêlés en un chignon (ou quelque chose s’en approchant) et son regard déterminé me mit quelque peu mal à l’aise.

    FR - 9





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique